À Salbris, Rafaut continue de miser sur Airbus

Hier, le 21.000e palonnier d’A320 fabriqué par l’usine salbrisienne pour Airbus a été remis en grande pompe. Un contrat historique qui va s’arrêter.

C’est pour cette pièce que l’usine de Salbris a vu le jour. Rafaut fabrique des palonniers (1) pour Airbus, et plus précisément pour le programme A 320, depuis 1989. À l’époque, l’usine était en région parisienne. Puis le site de Salbris a vu le jour dans le technoparc en 2003, avec neuf salariés. Ils sont aujourd’hui une trentaine.

Hier après-midi, la remise du 21.000e palonnier a été célébrée au sein de l’usine en présence d’une myriade d’élus et de cadres d’Airbus. Derrière cette cérémonie symbolique, un défi pour l’usine salbrisienne. Le contrat de fourniture des palonniers pour Airbus va s’arrêter d’ici trois ans. À cette échéance, un des concurrents historiques de Rafaut, Ratier-Figeac, a été retenu par le constructeur aéronautique européen, pour les fabriquer au Maroc.

Rafaut planche donc sur la manière de rebondir. Même si l’entreprise réfléchit à des pistes de diversification, elle continue de miser sur le client Airbus. « Nous avons engagé une négociation avec Airbus pour décrocher d’autres produits de mécanique. Le niveau de qualité exigé par Airbus est démoniaque. Mais une fois qu’on l’a, le garder est une vraie stratégie », a expliqué à la presse le président du groupe Rafaut, Bruno Berthet.« Nous sommes en discussion avec Rafaut sur des sujets intéressants », a confirmé le vice-président Achats d’Airbus, Raphaël Duflos, présent hier à Salbris. La perspective de l’avion décarboné est notamment dans les têtes, chez Rafaut.

La transition ne sera pas simple, mais le président du groupe Rafaut, dont le siège est en région parisienne, affiche sa confiance : « Je suis beaucoup plus dans une hypothèse de croissance que de décroissance ». Le groupe, basé en région parisienne œuvre également dans le domaine militaire. Ce qui lui offre un levier, comme c’est le cas dans la crise que traverse actuellement l’aéronautique civil.
(1) Le palonnier est un équipement de commandes de vol situé dans le cockpit de l’avion. Il est constitué de deux pédales permettant au pilote (et au copilote) d’actionner la gouverne de direction et le frein sol de l’avion.

Source : Pierre CALMEILLES, La Nouvelle République, le 22/01/2021